Jump to content

Marc Blancher

Membres
  • Content Count

    329
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

0 Neutral

About Marc Blancher

  • Rank
    ceinture noire

Contact Methods

  • AIM
    1
  • Yahoo
    0

Profile Information

  • Gender
    Not Telling
  • Location
    Nouvelle-Calédonie
  1. Salut, j'ai vu qu'avec MAP on pouvait draper des images sur des surfaces. Seul hic pour le moment c'est que je ne trouve pas un moyen de créer une surface 3D utilisable sur map à partir de mes fichiers topo. Y a t'il une solution ? Merci A+
  2. Après une petite recherche sur internet, voici sur quoi je tombe : http://www.certu.fr/doc/technologies/its/documentations/web/Hydrouti/index.html ça donne pas mal de renseignements. Donc si je comprends bien, en urbain, par manque d'information, on admet que le coefficient de ruissellement soit egal au coefficient d'imperméabilisation.
  3. Salut, je me perds un peu entre ces 2 termes. Je viens de me replonger dans l'instruction 77 afin de faire une note de calcul complète et précise (n° des articles pour chaque formule et chaque choix). Je fais un peu le point de commment je comprends les choses parce que j'ai des doutes : Le coefficient de ruissellement est utilisé dans la méthode rationnelle et correspondant à la part d'eau ruisselée sur une surface. Il dépend donc du type de surface et aussi de sa pente. Il est aussi donnée pour une certaine période de retour et change en fonction de celle ci. Le coefficient d'imper
  4. Salut, Si je ne dis pas de bêtises, la méthode rationnelle ne remplace pas la méthode de caquot. Elles ont des domaines d'emplois différents, la méthode de Caquot s'utilise pour des bassins versants urbanisés avec une restriction de surface et de pente. La méthode rationnelle s'utilise pour des bassins versants non urbanisés et avec d'autres restrictions. Je ne crois pas que "la ville et son assainissement" remette ça en cause. A+
  5. Salut, j'ai vu qu'il y avait un site web qui proposait des outils de calcul d'assainissement, je sais pas ce que ça vaut. http://www.dlzlogic.com/index.php A+
  6. Salut, il existe le logiciel MISTRAL du Setra et Struct-urb du Certu. Tu trouveras plus de renseignements sur leurs sites web. A+
  7. La chaussée réservoir, ça a l'air intéressant, mais pareil ça me fait peur d'essayer de faire appliquer ça. On a déjà du mal à avoir des chaussées de bonne qualité. Mais en tout cas merci pour les pistes à suivre.
  8. Merci pour les tuyaux ;) j'avais pas pensé au coup des arbres, et de coupler avec une tranchée drainante aussi (soit l'un soit l'autre bien sur). J'avais vu d'autres système qui semblaient intéressants comme le surdimensionnement de réseaux et les puits d'infiltrations. J'attend de retourner au boulot et je ferais des simulation sur l'impact que ça aurait. En gros ce que je commence à comprendre c'est qu'il n'est pas possible de remplacer un réseau busé par une technique alternative, mais bien de réduire le débit de pointe en multipliant l'usage sur ce réseau de techniques alternatives.
  9. Pour les parcelles en contrebas, sur ce projet, la topographie me permettait de placer la voirie dans le thalweg et les parcelles sur chaques versants, les limites étant proche des lignes de crêtes. Pour ce qui est des servitudes, il est vrai que l'on nous a aussi demandé de privilégier l'utilisation de noues. Cependant, vu les pentes importantes de mes profils en long, je me vois mal placer des noues sur des pentes > 5%, cela créerait trop de désordres. D'un autre côté, je n'ai que très peu de recul sur ce genre d'ouvrages. Pour l'écrètement de mon débit de pointe, je compte placer 2 g
  10. En effet, pratique pour les piscines ... un peu moins pour les eaux usées :) Bon on est déjà 2 à avoir cette logique, c'est un bon début. Je ne sais pas d'où en effet ils sortent ces règles mais ça me trotte dans la tête depuis un moment alors si ça existe vraiment je serais intéressé de le savoir.
  11. Salut, Je suis en train de réaliser l'étude d'un lotissement de 200 lots (voirie et terrassement des plateformes). Le terrain est assez pentu et la zone représente une petite vallée de 25ha. Autant dire que le choix de l'emplacement des voiries aura un impact très important sur les coûts. Afin d'optimiser les volumes de terrassements et de limiter les servitudes, il m'a semblé logique : - que les voiries devraient se trouver en contrebas des plateformes (=suppression des servitudes) - et que ma voirie serait donc dans les creux des vallées, près des thalwegs et que les lots seraient plus
  12. Salut, Pour la GB et la BB, j'utilise les même valeurs que grand_sapin. Pour le béton, ce sont d'ailleurs les valeurs utilisées dans le BAEL. Par contre le gravier et le sable, je n'ai rien de spécial mais ça doit correspondre à peu près à ce que dis grand_sapin. Mais je dirais plutot 2.2 pour le gravier. A+
  13. Salut, je suis d'accord avec roadmaster. Une formation avec mx est quasiment indispensable. Je me suis mis à MX il y a 2 ans et je n'ai hélàs pas pus suivre une formation (éloignement géographique et pas de moyens), il a fallu énormément de temps, de patience et de café pour réussir à s'en servir.
  14. J'ai utilisé Piste 4.10 pendant 3 ans, et c'est vrai que l'on peut tout faire avec. Par contre il ne faut pas parler de rendement avec ce logiciel et il faut avoir l'esprit d'un bon bricoleur des fois (Giratoire, carrefours). Par contre je ne crois pas qu'il représente un si bon rapport qualité / prix. Je crois que Piste 5 côute dans les 2000 €. Si l'on prend en compte qu'il faut tout de même acheter un logiciel de DAO genre Autocad à 4500 €. Je pense que Mensura ou Covadis deviennent compétitif (en parlant uniquement prix). Mais une chose que j'arrive pas à comprendre c'est la reticence d
  15. Merci pour la routine, je teste ça dès que je retourne à mon bureau. ces blocs avaient été crée il y a un moment avec AutoCAD 12 ou 14 je crois, ils ont dû mal vieillir et prendre des ko :) A+
×
×
  • Create New...