Aller au contenu

JMBZ38

Membres
  • Compteur de contenus

    189
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    1

JMBZ38 a gagné pour la dernière fois le 9 septembre 2016

JMBZ38 a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

2 Neutral

À propos de JMBZ38

  • Rang
    ceinture bleue
  1. JMBZ38

    Ferraillage 3D

    Bonjour, Pour la plupart des ouvrages BA que je traite, le ferraillage est fait en 2D sur une base AutoCAD. Par contre pour des structures complexes il m'est indispensable d'avoir une vision 3D du ferraillage tant les formes sont complexes et les interférences nombreuses (nucléaire, hydraulique...). Avez-vous des infos sur le logiciel Arma3D qui tourne sous Catia ? D'avance merci
  2. JMBZ38

    Import/Export Excel Autocad

    Merci beaucoup, ce Lisp est vraiment exceptionnel et surtout très util !
  3. JMBZ38

    Import/Export Excel Autocad

    Bonjour à tous, je reprends ce post car je cherche à exporter des paramètres dimensionnels et des attributs de blocs dynamiques afin de les renseigner sous Excel avant de les réinjecter dans AutoCAD (2019). Je tente d'utiliser l'excellent ExcelAttribut de Gile mais seuls les attributs sont exportés ! Je pensais également pouvoir récupérer les paramètres. Y-a-t-il une manip particulière pour se faire ? (Le lien de Rebcao semble HS...) merci pour votre aide !
  4. Bonjour à tous, J'utilise depuis peu la création de MNT objet en passant par des nuages de points issus de LIDAR. Après traitement dans Recap, je les inserts dans AutoCAD et Covadis permet d'en sortir des MNT objet.Les LIDAR font parfois plusieurs millions de points (1 pts levés tous les 25 cm !) mais rien n'arrête COVADIS, j'obtiens un MNT en quelques clics. Cependant, il y a un paramètres dans les propriétés de l'objet MNT qui permet de moduler le nombre de points du nuage (en %) utilisés pour le calcul du MNT.Je m'interroge sur ce filtre, à savoir est-ce que si j'indique 10%, COVADIS ignore
  5. Si plusieurs fichiers, via un jeu de feuilles
  6. Bonjour, Au sein de nos équipes ARTELIA Eau et Environnement d’Echirolles (38), vous prenez la responsabilité de missions complètes de BIM Management à différentes phases de projet (AMO, maîtrise d'œuvre ou suivi d'exécution) et vous participez au développement de l'expertise sur la modélisation BIM pour les grands ouvrages hydrauliques en France et à l’export : digues, barrages, centrales hydroélectriques, stations de pompage, réseaux, digues maritimes, quais, appontements, ... Vous intervenez au sein des équipes de projets et auprès des clients en tant que BIM Manager (élaboration d
  7. Personnellement j'utilise simplement un bloc dynamique.Le point d'insertion correspond au point qui m'intéresse. Des champs récupèrent les coordonnées en X et Y pour les afficher. @+
  8. JMBZ38

    Import DWG SAT

    Bonjour à tous, Je suis régulièrement amené à importer des solides 3D issus d'AutoCAD, Inventor et SolidWorks de pièces mécaniques de sous-traitants. J'importe également des éléments béton non réalisables sous Revit (forme complexe et traitée dans un modeleur 3D).Malheureusement, Revit a du mal à gérer les coupes sur ces objets, et en présente soit une vue partiellement coupée, soit l'objet apparait en filaire avec toutes ses arrêtes. Avez-vous déjà rencontré ce problème et si oui comment l'avez vous résolu ? D'avance merci.
  9. Bonjour, Nos plans de coffrage sont issus de coupes et de vue générées à partir d'un modèle 3D. Les logiciels SolidWorks ou Inventor permettent une définition précise et propre des volumes à l'instar de pièces mécaniques (ils sont fait pour). Par contre, jusqu'à présent nous n'avons pas trouvé le gain et l'intérêt de dessiner le ferraillage en 3D. Un projeteur béton armé s'en sort très bien "à la main" sur AutoCAD avec l'assistance de routines spécifiques. C'est malheureusement à cette phase d'étude qu'on rompt le lien entre le modèle 3D et les plans. Il s'agit de BIM Niveau 2a (travail co
  10. Bonjour, La conception d'Ouvrages d'Art en 3D parait indispensable tant les formes peuvent être variées et complexes. Cependant les OA ne se limitent pas aux ponts: je travaille dans les aménagements hydro-électriques et même si le béton constitue une bonne partie des ouvrages, il nous faut gérer une multitude d'équipements (turbines, pompes, HVAC, vannes, matériel hydraulique, réseau divers, auscultation ...). Les ouvrages également peuvent être variés : barrages, tunnels, pistes d'accès, prises d'eau, murs de soutènement, digues,... Les terrassements peuvent aussi être considérés comme
  11. En effet, j'implante une "trace" géo-référencée dans RVT (angle de mur, éléments caractéristiques de l'ouvrage...), puis j'importe l'ouvrage au centre du projet et je le déplace pour le faire coller aux éléments de référence. Ce n'est pas trop une limitation pour nous, on aurait bien sûr préféré qu'il se pose directement au bon endroit, mais on fait avec. @+
  12. Pour les ifc : Vous pouvez exporter des fichiers SOLIDWORKS en tant que fichiers .ifc (Industry Foundation Classes) .ifc (IFC 2x3 ou IFC 4.0) pour les utiliser dans des applications logicielles couramment utilisés dans la chaîne logistique. Vous pouvez importer des fichiers .ifc dans SOLIDWORKS pour inclure des informations structurelles de modèles initialement conçus dans des applications logicielles structurelles. Les attributs suivants peuvent être mappés depuis un fichier SOLIDWORKS sur un fichier IFC 4.0 : Données géométriques Matériau et propriétés de masse Géométrie
  13. Je confirme pour SolidWorks les dimensions maxi : Cube de 1000x1000x1000 m centré sur l'origine. Je n'ai jamais été limité. Bien souvent les différents ouvrages sont fait sur des fichiers séparés. Dans tous les cas les fichiers finaux restent du totoCAD 2D, et je passe par une étape d'assemblage. @+
  14. Bonjour, Je viens apporter ma pierre à l'édifice concernant le BIM et les OA. Je travaille dans un be d'hydraulique où je suis amené à traiter des projets de barrages, mais aussi de canal, d'écluses... Voici mon expérience logiciels : - COVADIS (sous autoCAD) pour la partie topo et excavations. - SolidWorks pour les ouvrages. La particularité des OA est leur forte interaction avec le sol. Par exemple, la conception de l'excavation est menée en parallèle avec celle du barrage sous AutoCAD. Les grandes lignes du barrage (niveaux de fondation, forme générale...) sont donc définies bien avant
  15. Pour ce genre de manip j'utilise "Batch Attribute editor" ou "Global attribute editor" de LEE MAC. Tape "Lisp Lee Mac" dans un célèbre moteur de recherche, ces lisp sont gratuits et hyper performants. @+
×
×
  • Créer...