CADxp: AutoCAD 2017 + les PDFs + le BIM (BIM or not BIM) - CADxp

Aller au contenu

  • 7 Pages +
  • « Première
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

AutoCAD 2017 + les PDFs + le BIM (BIM or not BIM) devient ami avec les PDFs

#81 L'utilisateur est hors-ligne   Goldorak44 

  • ceinture noire
  • Groupe : Membres
  • Messages : 457
  • Inscrit(e) : 05-juillet 13
  • LocationNantes

Posté 03 mai 2016 - 18:04

Mouais, méthode d'un ancien temps. Pas sûur que cela serve à grand chose. :rolleyes:

Voir le messageBilbeau, le 03 mai 2016 - 17:48 , dit :

Ils veulent du BIM; ils auront des IFC au grand maximum.


De toute manière en OpenBIM c'est le format !!

Par contre en CloseBIM tu n'aura pas d'autre choix que de fournir ton fichier d'origine. C'est contractuel.
De plus à part juste emmerder le monde, tu ne te protège de rien du tout.
PIRO Charles
Developpeur Revit, RV/RA - Formateur Revit
PIRO CIE
0

#82 L'utilisateur est hors-ligne   Bilbeau 

  • ceinture marron
  • Groupe : Membres
  • Messages : 201
  • Inscrit(e) : 10-février 03

Posté 03 mai 2016 - 22:22

Voir le messageGoldorak44, le 03 mai 2016 - 18:04 , dit :

Mouais, méthode d'un ancien temps. Pas sûur que cela serve à grand chose. :rolleyes:



De toute manière en OpenBIM c'est le format !!

Par contre en CloseBIM tu n'aura pas d'autre choix que de fournir ton fichier d'origine. C'est contractuel.
De plus à part juste emmerder le monde, tu ne te protège de rien du tout.

Si. D'un tas d'imprécisions et de dessins faux corrigés dont la version papier est juste.
De toute manière le BIM c'est valable pour l'administration. C'est comme ça qu'on va faire. On gère pas en BIM entre moi architecte et entreprises. Heureusement.
Ca se gère sur format papier. On fait même des échanges fax pour les corrections... c'est dire.
D'ailleurs dans le privé on continue à appliquer les étapes d'avant MOP de par le contrat que j'élabore. La MOP c'est pour gérer l'administration là encore.

Même l'Ordre des Architectes n'a pas encore compris (enfin si mais il s'adresse qu'aux contrats publics si vous lisez leur site). La MAF me connaît de toute manière. C'est moi qui dicte la façon de faire et ils sont parfaitement d'accord.

De toute manière je vais me marrer quand ça va démarrer avec le BIM obligatoire en France. Problèmes infinis en perspective surtout quand on connait les nœuds nœuds zélés de l'administration qui s'attacheront aux détails qui n'ont aucune importance.

On veut copier le Royaume-Uni qui fonctionne dans les commandes d'Etat avec des contrats clé en main, où les projets coûtent 20/30% plus chers qu'en France pour la même chose (mais en général c'est pas la même chose et c'est 50% de plus). Même là-bas l'Etat pense gagner (que) 2/3% sur ce prix grâce au BIM... et combien de surcoût de frais d'études inutiles ? Pour info les dépenses de frais d'études de maîtrise d'oeuvre c'est dans les 5 fois plus au Royaume-Uni. L'architecte se paie pas 3/5% du coût d'une grosse construction mais plutôt 30%, quasiment garantis d'avance, plus les BET associés qui prennent autant pour près de 50% à la fin.

Le BIM tel qu'il est pensé est une usine à gaz. Il est pensé pour faire surtravailler le maître d'oeuvre à définir des détails implicites et amener une dépendance encore plus forte du logiciel CAO et logiciels attenants. Certainement pas pour faciliter la réalisation de l'ensemble du projet.
Quand le maître d'oeuvre précautionneux en sera à vérifier chaque quantité, puis à envoyer des lettre partout pour se garder d'une quelconque responsabilité dans la réalisation du bâtiment qui se fera forcément de façon différente de celle prévue, on comprendra...
Le BIM enlève de l'exécution toute la logique d'exécution "dans les règles de l'art" pour la remplacer par "tel que défini dans la base de données de mon logiciel propriétaire".

J'aimerais bien savoir le taux d'usage BIM aux US, un pays qui n'a pas en référence la commande d'Etat. Je parie même qu'il y en a plein qui travaillent encore au crayon sur calque (c'était le cas d'une majorité il y a 10 ans encore). Or le BIM a été élaboré par les fabricants de logiciels US. Un comble !
---

Sinon pour le gens qui pleurent qu'il n'y ait pas de nouveau format DWG pour la 2017, je tiens à souligner à quel point c'est bien, mais ce format évolue quand même avec chaque version. J'ai cru comprendre que l'évolution du format est surtout lié au compilateur utilisé (ce qui explique en partie pourquoi la version Mac ne pourra jamais égaler les fonctions de la version Windows si c'est Windows qui reste la base de développement). Le système de gestion des objets par proxy nécessite d'utiliser un même compilateur au niveau des exécutables qui les gèrent. On change de compilateur, il faut changer de dwg.
Il faudrait qu'un expert me confirme mais c'est ce qui m'avait été expliqué et que j'avais compris...
0

#83 L'utilisateur est hors-ligne   Goldorak44 

  • ceinture noire
  • Groupe : Membres
  • Messages : 457
  • Inscrit(e) : 05-juillet 13
  • LocationNantes

Posté 04 mai 2016 - 06:35

Je ne vais pas rentrer dans le débat du BIM pour ne pas polluer cette section.

Voir le messageBilbeau, le 03 mai 2016 - 22:22 , dit :

Si. D'un tas d'imprécisions et de dessins faux corrigés dont la version papier est juste.
De toute manière le BIM c'est valable pour l'administration. C'est comme ça qu'on va faire. On gère pas en BIM entre moi architecte et entreprises. Heureusement.
Ca se gère sur format papier. On fait même des échanges fax pour les corrections... c'est dire.
D'ailleurs dans le privé on continue à appliquer les étapes d'avant MOP de par le contrat que j'élabore. La MOP c'est pour gérer l'administration là encore.


Sur les 5 dernières années, j'ai réalisés de nombreux chantiers (public et privé) où la diffusion papier est proscrite (excepté les plan pour le chantier).
Tout se fais informatiquement et à la fin le dossier DOE est sur une clé USB avec tous les fichiers en formats natifs.
Aucun rapport avec l'administration.

Pour exemple : je prépare un appel d'offre pour un chantier privé où tous les lots devront travailler sur le même fichier central (méthodologie CloseBIM (logiciel Revit) avec plateforme A360).
Il n'y a plus aucune diffusion de fichier. Tous les lots voient en temps presque réel (1 jour de décalage) ce que font les autres. Seul des jalons de diffusion pdf sont prévu pour pouvoir imposer des délais. De plus, comme tout le monde travaille sur même fichier, impossible de ne pas envoyer un élément à un autre lot.

;)
PIRO Charles
Developpeur Revit, RV/RA - Formateur Revit
PIRO CIE
0

#84 L'utilisateur est hors-ligne   La Lozère 

  • ceinture noire 4em dan
  • Groupe : Membres
  • Messages : 2487
  • Inscrit(e) : 28-juin 06
  • LocationVienne (38) - Etude APA - A480

Posté 04 mai 2016 - 07:18

On peut également cité les systèmes GED qui permet une mise à disposition pour un grand nombre de personnes, d'un grand nombre de documents.

Sans parler en chantier de gros terrassement où il y a du guidage 3D des machines sur la base de MNT ou ligne 3D.

Dans ces 2 cas, le papier n'existe même plus.....................
www.cad-is.fr
Autocad Map 2016/2018 - Covadis/Autopiste V17.0a - Mensura Genius V8
Nous n’héritons pas de la Terre de nos ancêtres, nous l’empruntons à nos enfants
0

#85 L'utilisateur est hors-ligne   Tramber 

  • ceinture rouge et blanche 8em dan
  • Groupe : Moderateurs
  • Messages : 8433
  • Inscrit(e) : 29-mars 03
  • LocationStrasbourg

Posté 04 mai 2016 - 08:38

Bon les gars, le sujet c'est quand-même l'import de PDF dans la 2007.

La conversation d'étale entre ceux (dont je suis) qui ont peur de la possibilité désormais d'intégrer des traits médiocres(*) à leur dessins malgré eux et ceux qui se réjouissent de la tournure de l'information de la construction 2.0 (ou je sais pas combien).

Ma synthèse, c'est qu'on s'apprête à faire mieux et pire à la fois bientôt et maintenant.

Rien que de très humain B)

(*)on est d'accord que ca sera mieux d'intégrer des pdf que des transformations BMP->DXF qu'on a souvent vu et qui continueront aussi.
Image IPB

Bureau d'études dessin.
Spécialiste Escaliers
Développement - Formation

./__\.
(.°=°.)
0

#86 L'utilisateur est hors-ligne   rimbo 

  • ceinture noire 2em dan
  • Groupe : Membres
  • Messages : 1376
  • Inscrit(e) : 09-février 04

Posté 04 mai 2016 - 08:38

En regardant cette page vous comprendrez que le BIM en infrastructure va être incontournable dans les années à venir car il est poussé par les gros du TP :

Proejt MINnD

Sur la L2 à marseille, la maquette 3D a permis de réduire les coût de construction et d'anticiper énormément de clash, conflit, problèmatique, qu'il est impossible de voir sur de multiples DWGs superposés en xref.

Comme le dit si bien La lozere, personne n'a rale sur le guidage 3D, en 2011 je traitais déjà des projets en guidage (borgo-vescovato 2x2 voies) c'était déjà du BIM et de la maquette 3D en quelque sorte.

Ces discussions sur le BIM n'ont rien à faire dans la page Autocad 2017 et ces discussions sont stériles.

Le BIM arrive qu'on le veuille ou non. Autant s'y faire ...
Indépendant Formateur Projeteur BIM Infrastructure
Civil 3D/Covadis/Autopiste/Infraworks 360 - VRD/Infrastructure routière ferroviaire Bus TRAM
lioperrin@gmail.com
Vélocipède fou : Cannondale Scalpel 3 (pour les connaisseurs)
Soft : AutoCAD Map 3D 2017-Covadis/Autopiste V15.0-Office 365-Collection Autodesk complète
Portable : LDLC : i7 6700K 4.00 ghz-32go ram-GeForce 980 4 Go-DD SSD 500 GO+2 DD 1TO
Station de travail : HP Z1 : Xeon E31245 3.3ghz-Quadro 1000M-16 go ram-2xSSD Samsung PRO 256 GO RAID 0
0

#87 L'utilisateur est hors-ligne   rimbo 

  • ceinture noire 2em dan
  • Groupe : Membres
  • Messages : 1376
  • Inscrit(e) : 09-février 04

Posté 04 mai 2016 - 08:43

J'en ai mon couff de travaillé avec des dwg pourris, exploser en ligne, des fois même les cotations sont explosés, ces du délire, nos fichiers ressemble de moins en moins à quelque chose.
En 15 ans le résultat graphique je trouve, a empirer.

J'espère vraiment que l'on va sortir grâce au BIM de ces pourritures et que l'on va enfin obligé tout le monde à fournir des fichiers correct, propre et monter en 3D.
Indépendant Formateur Projeteur BIM Infrastructure
Civil 3D/Covadis/Autopiste/Infraworks 360 - VRD/Infrastructure routière ferroviaire Bus TRAM
lioperrin@gmail.com
Vélocipède fou : Cannondale Scalpel 3 (pour les connaisseurs)
Soft : AutoCAD Map 3D 2017-Covadis/Autopiste V15.0-Office 365-Collection Autodesk complète
Portable : LDLC : i7 6700K 4.00 ghz-32go ram-GeForce 980 4 Go-DD SSD 500 GO+2 DD 1TO
Station de travail : HP Z1 : Xeon E31245 3.3ghz-Quadro 1000M-16 go ram-2xSSD Samsung PRO 256 GO RAID 0
0

#88 L'utilisateur est hors-ligne   Tramber 

  • ceinture rouge et blanche 8em dan
  • Groupe : Moderateurs
  • Messages : 8433
  • Inscrit(e) : 29-mars 03
  • LocationStrasbourg

Posté 04 mai 2016 - 11:08

Voir le messagerimbo, le 04 mai 2016 - 08:43 , dit :

J'espère vraiment que l'on va sortir grâce au BIM de ces pourritures et que l'on va enfin obligé tout le monde à fournir des fichiers correct, propre et monter en 3D.

Grâce au BIM !!! :P
Ben voyons B)

Ca fait 15 ans que je travaille (aussi en 3D) sur AutoCAD sur des fichiers extérieurs ou bien alors provenant de tous les logiciels dits BIM aujourd'hui.
Merci de m'expliquer comment je vais recevoir davantage de précisions dans les dessins alors que les gens sont de plus en plus incompétents parfois même pour entrer une coordonnée relative dans AutoCAD ou même dans un modeleur qui peut tout autant être mal utilisé ? :blink:
Autrement dit : c'est le BIM qui va faire remonter le niveau général ?
Non, ok, il va unifier la maquette mais de la pourriture, comme tu dis, il en restera. Ma main au feu. Elle sera même peut-être intrinsèque. B)
Je parle Bâtiment.
Aujourd'hui, j'ai des artistes qui m'envoient des structures métalliques passées par des supers logiciels mais démarrés avec des files de repérage écartées sans précision millimétriques (genre 1800.483_ mm entre deux files au lieu de 1800).
Quand on creuse on apprend que le dessinateur au départ a travaillé sur AutoCAD. Il a du voir 1800 sur une cotation et être content :(
Il y a même des gens qui ne savent toujours pas ce qu'est la coordonnée 0,0.
J'ai l'air de mélanger DWG et BIM sans me préocuper des autres formats mais c'est pas anodin. Ca ne le sera pas.
Pour moi le BIM, c'est juste de la synthèse et de la meta-donnée. C'est pas de la formation....
Image IPB

Bureau d'études dessin.
Spécialiste Escaliers
Développement - Formation

./__\.
(.°=°.)
0

#89 L'utilisateur est hors-ligne   lili2006 

  • ceinture rouge et blanche 8em dan
  • Groupe : Moderateurs
  • Messages : 11828
  • Inscrit(e) : 21-décembre 05

Posté 04 mai 2016 - 11:15

Bonjour à toutes et tous,

Citation

En 15 ans le résultat graphique je trouve, a empirer.


Même triste constat !

Avant les étudiants cherchaient les fonctions à utiliser, comprendre la construction informatique du plan en plus de la construction technique de celui ci.

Aujourd'hui ?, combien de fois je voie et j’entends : "Et m'sieur, j'ai bidouillé et ça marche pas ??!!"

Bien entendu, je répond toujours la même chose : "La réponse est dans la question".

Et oui, le bidouillage est impossible sur logiciel, contrairement à ce que beaucoup pensent,...On est forcément bloqué à un moment ou à un autre,...

Citation

J'espère vraiment que l'on va sortir grâce au BIM de ces pourritures et que l'on va enfin obligé tout le monde à fournir des fichiers correct, propre et monter en 3D.


Pareil pour moi !
AutoCAD MAP 3D 2019 - Covadis 17.0a
Forum : http://genie-civil.bbactif.com/
0

#90 L'utilisateur est hors-ligne   Bilbeau 

  • ceinture marron
  • Groupe : Membres
  • Messages : 201
  • Inscrit(e) : 10-février 03

Posté 04 mai 2016 - 11:26

Je vais être franc. Dans ma jeunesse et dans mon manque d'expérience à l'époque je me projetais déjà dans un avenir de ce type (alors qu'Autocad n'existait pas encore officiellement). Quand Autodesk Architectural Desktop est apparu en test sur la 14, j'ai tout de suite pensé qu'il fallait standardiser tout ça et que tous les acteurs devaient y passer.
Depuis que je suis en charge des projets, des coûts et qu'on peut admirer les "incompétents" de toute sorte participer et finalement aboutir à la réalisation du projet, tout en sachant préférer la souplesse aux standards, les rêves merveilleux du tout informatique et automatique se sont évanouis par rapport à la réalité pratique.

Je vois des articles qui parlent de Nvidia et autres acteurs qui se projettent déjà dans la réalisation des bâtiments à l'aide de lunettes VR...

Il faut imaginer le truc. L'archi réalise le bâtiment, le logiciel calcule et ajuste les dimensions (a-t-on encore besoin d'un bureau d'études alors que nos énarques pensent dans leur ignorance que c'est l'architecte qui doit disparaître ?). Sur le chantier les "travailleurs" munis de leur lunettes VR Nvidia (optimisé sous Iray-VR de Nvidia) se voient indiquer par leur logiciel Autodesk connecté au cloud (Autodesk bien sûr) les démarches à suivre. A l'autre bout du site on finit l'installation de l'imprimante 3D qui achèvera la partie structure béton... ça c'est dans les rêves utopiques technologistes des bisounours.

... de retour sur terre, l'ouvrier du bâtiment n'a en majorité pas son Bac, voire ne cause pas le français (je parle du Bac d'aujourd'hui c'est à dire un niveau Bac-2 de mon temps), le dessinateur est une sorte de secrétaire dactylo en données dessin qui connait plus son logiciel (une version LT en général) que ce qu'il doit en faire (ce qui est déjà bien assez compte tenu de sa rémunération)... et ce genre de personne interviendra obligatoirement au milieu du projet.
0

#91 L'utilisateur est hors-ligne   rimbo 

  • ceinture noire 2em dan
  • Groupe : Membres
  • Messages : 1376
  • Inscrit(e) : 09-février 04

Posté 04 mai 2016 - 13:28

BIM ou pas BIM les incompétents seront toujours incompétents, à chacun de faire le tri autour de soi et chez soi.... le mauvais travail ne sera pas la conséquence du BIM donc pourquoi ne pas changer ?
Indépendant Formateur Projeteur BIM Infrastructure
Civil 3D/Covadis/Autopiste/Infraworks 360 - VRD/Infrastructure routière ferroviaire Bus TRAM
lioperrin@gmail.com
Vélocipède fou : Cannondale Scalpel 3 (pour les connaisseurs)
Soft : AutoCAD Map 3D 2017-Covadis/Autopiste V15.0-Office 365-Collection Autodesk complète
Portable : LDLC : i7 6700K 4.00 ghz-32go ram-GeForce 980 4 Go-DD SSD 500 GO+2 DD 1TO
Station de travail : HP Z1 : Xeon E31245 3.3ghz-Quadro 1000M-16 go ram-2xSSD Samsung PRO 256 GO RAID 0
0

#92 L'utilisateur est hors-ligne   didier 

  • ceinture rouge et blanche 8em dan
  • Groupe : Moderateurs
  • Messages : 7855
  • Inscrit(e) : 18-décembre 02
  • LocationPlanète : Terre

Posté 04 mai 2016 - 14:34

Coucou

Je suis d'accord avec Bilbeau, moins avec Rimbo et pourtant avec ce dernier on se connaît.
C'est l'éternel débat du "c'était mieux avant", non ce n'était pas mieux mais différent certainement.
Quand je dessinais au graphos sur ma minute au crayon (années 70), je peux vous garantir que je faisais attention à ce que je faisais car pas envie de recommencer et l'adage de mon père se vérifiait : fais bien du premier coup.
Aujourd'hui les facilités sont telles que refaire n'est pas toujours une complication, du moins c'est ce qu'on veut nous faire croire, c'est souvent plus compliqué qu'il n'y paraît.
P
our en revenir aux qualifications, quand je vois les questions posées sur CadXP je suis atterré bien que je continue à répondre.
Je vois des gens sur AutoCAD, je vois des gens sur le terrain, et je peux vous garantir que ce sont deux mondes avec des frontières hermétiques, pour en revenir à ma jeunesse, ceux qui passaient à AutoCAD venaient du terrain la nuance est de taille.

Pour finir : je ne connais pas et ne veux pas connaître le BIM qui est une pirouette marketing inventée par des fabricants de logiciels lobbyistes pour nous faire passer par des trous de souris sous prétexte de gain de productivité.
Quand on prononce ces mots "gain de productivité" toutes les oreilles de tous les patrons se tournent vers vous, les utilisateurs connaissant la vie de tous les jours n'ont pas ce genre de discours (je suis dans les deux camps avec mes fonctions mais sans être patron).

Je me permets d'en remettre une couche avec un de mes proverbes favori : le mieux est l'ennemi du bien,
on a du mal à faire "bien", et on veux faire "mieux" ?

Amicalement, sauf aux gens du marketing que je conchie

PS : un modo (je ne sais pas faire) devrait faire migrer ces messages vers le nouveau forum BIM pour ne pas polluer ce message sur 2017 s'il vous plaît.



Éternel débutant ...
Les bases AutoLisp
0

#93 L'utilisateur est hors-ligne   rimbo 

  • ceinture noire 2em dan
  • Groupe : Membres
  • Messages : 1376
  • Inscrit(e) : 09-février 04

Posté 04 mai 2016 - 14:56

Le retour d'expérience sur la L2 à Marseille prouve le contraire Didier. La maquette 3D est un vrai plus pour détecter les éventuelles erreurs, clash problématique...
Indépendant Formateur Projeteur BIM Infrastructure
Civil 3D/Covadis/Autopiste/Infraworks 360 - VRD/Infrastructure routière ferroviaire Bus TRAM
lioperrin@gmail.com
Vélocipède fou : Cannondale Scalpel 3 (pour les connaisseurs)
Soft : AutoCAD Map 3D 2017-Covadis/Autopiste V15.0-Office 365-Collection Autodesk complète
Portable : LDLC : i7 6700K 4.00 ghz-32go ram-GeForce 980 4 Go-DD SSD 500 GO+2 DD 1TO
Station de travail : HP Z1 : Xeon E31245 3.3ghz-Quadro 1000M-16 go ram-2xSSD Samsung PRO 256 GO RAID 0
0

#94 L'utilisateur est hors-ligne   Tramber 

  • ceinture rouge et blanche 8em dan
  • Groupe : Moderateurs
  • Messages : 8433
  • Inscrit(e) : 29-mars 03
  • LocationStrasbourg

Posté 04 mai 2016 - 15:36

La maquette 3D a toujours été un vrai plus pour détecter les erreurs et les clashes !
C'est là qu'on se comprend pas...
BIM ou pas BIM,
non de non :angry:
Image IPB

Bureau d'études dessin.
Spécialiste Escaliers
Développement - Formation

./__\.
(.°=°.)
0

#95 L'utilisateur est hors-ligne   rimbo 

  • ceinture noire 2em dan
  • Groupe : Membres
  • Messages : 1376
  • Inscrit(e) : 09-février 04

Posté 04 mai 2016 - 15:50

ou est le forum BIM ?

Il faut définir ce qu'est le BIM... ?

Le BIM utilise la maquette 3D.
Le BIM utilise le clash détection.
Le BIM permet de recentrer un responsable projet qui doit être le lien et le communiquant entre tous les acteurs d'un projet, plutôt que chacun soit isolé.

Un BIM manager se rapproche d'un OPC. Avec des compétences logicielles, informatique en plus.
Le BIM n'est pas un logiciel ou un revendeur.

C'est une méthodologie de travail.

Le BIM ne rend pas plus intelligent...ne rend pas les gens plus communiquant... A chacun de faire les efforts.
Indépendant Formateur Projeteur BIM Infrastructure
Civil 3D/Covadis/Autopiste/Infraworks 360 - VRD/Infrastructure routière ferroviaire Bus TRAM
lioperrin@gmail.com
Vélocipède fou : Cannondale Scalpel 3 (pour les connaisseurs)
Soft : AutoCAD Map 3D 2017-Covadis/Autopiste V15.0-Office 365-Collection Autodesk complète
Portable : LDLC : i7 6700K 4.00 ghz-32go ram-GeForce 980 4 Go-DD SSD 500 GO+2 DD 1TO
Station de travail : HP Z1 : Xeon E31245 3.3ghz-Quadro 1000M-16 go ram-2xSSD Samsung PRO 256 GO RAID 0
1

#96 L'utilisateur est hors-ligne   Bilbeau 

  • ceinture marron
  • Groupe : Membres
  • Messages : 201
  • Inscrit(e) : 10-février 03

Posté 04 mai 2016 - 17:56

Voir le messagerimbo, le 04 mai 2016 - 15:50 , dit :

ou est le forum BIM ?
Il faut définir ce qu'est le BIM... ?
Le BIM utilise la maquette 3D.

Le BIM et la maquette numérique 3D c'est du pareil au même. Après on veut définir des standards "officiels". Là est certainement le problème.
On peut faire de la maquette numérique sur Autocad "normal" en brut et sans les données normalisées. Ca permet de faire des esquisses 3D puis des rendus 3D autrement nécessaires à un dépôt de permis et qui peut être utilisé pour l'affichage du chantier et pour la vente aussi.

Voir le messagerimbo, le 04 mai 2016 - 14:56 , dit :

Le retour d'expérience sur la L2 à Marseille prouve le contraire Didier. La maquette 3D est un vrai plus pour détecter les éventuelles erreurs, clash problématique...

C'est ce qui devrait inquiéter. Quand on n'arrive à définir et surtout bien définir la 3D à partir de plans 2D, et/ou qu'à l'autre bout on les interprète mal, on peut se demander de la capacité (intellectuelle ?) des mêmes gens à se comprendre plus correctement en mode maquette 3D et standards BIM.

Maintenant je dois avouer que je ne réalise pas des structures 3D extravagantes comme j'ai pu le voir ici et là (de plus en plus). La modélisation 3D le permet plus facilement, mais ce n'est pas lié au phénomène de standardisation des logiciels mais aux capacités de calcul des ordinateurs et des logiciels qui en profitent. Or on essaie de justifier l'un par l'autre.

Ce qui m'ulcère c'est la méthode qui consiste à dicter le fonctionnement sous BIM standardisé dès qu'on fera un projet public ou (attention à la nuance) dès que l'Etat ira mettre son grain de sel dans un projet (ce qui va nettement plus loin), car j'ai droit à une EPA qui est en train de nous sommer dans cette direction (sur un projet 100% privé). C'est un peu comme si depuis les années 50, on avait obligé les architectes et autres intervenants à ne dessiner qu'au rapidographe.

Voir le messageLa Lozère, le 04 mai 2016 - 07:18 , dit :

On peut également cité les systèmes GED qui permet une mise à disposition pour un grand nombre de personnes, d'un grand nombre de documents.

Sans parler en chantier de gros terrassement où il y a du guidage 3D des machines sur la base de MNT ou ligne 3D.

Dans ces 2 cas, le papier n'existe même plus.....................

Oui c'est à nouveau un autre problème : le 0 papier (je connais ça depuis 25 ans - sous Dos déjà, projet complet sur armoire à plans, et réseau Netware). Il ne faut pas s'y fier. Il faut être à même de préparer des sorties à un niveau ou à un autre. On peut fonctionner en 0 papier en préparant des sorties comme sur papier signées numériquement (pdf et dwg les générant) à chaque phase.
Dans un chantier qui engendre de gros coûts et qui sera sujet à des malfaçons ou à des plaintes même injustifiées, il faut démontrer.
Je vois mal un juge aller fouiner dans les bases de données et je vois mal à chaque problème du genre la quirielle d'experts pour justifier.

A propos des signatures numériques, vous devez avoir lu une orientation récente de la justice qui valide les emails ou autres communications signées numériquement comme des documents originaux pouvant valoir contrat !!!
0

#97 L'utilisateur est hors-ligne   x_all 

  • ceinture rouge et blanche 6em dan
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3298
  • Inscrit(e) : 27-juin 06
  • Location04190

Posté 16 mai 2016 - 07:30

le sujet originel étant parfaitement pourri, je met ma pierre à l'édifice...

Je ne suis pas un partisan inconditionnel du BIM mais dans certain cas, c'est une solution adaptée et efficace. Malheureusement, la chaine commence par les archis et se termine par les entreprises qui réalisent avec au milieu les BE. Le tout coordonné in finé par un OPC

Sans BIM manager, autant dire que ces intervenants dont je ne remet pas en cause les compétences ou la bonne volonté tirent chacun la maille 3d dans des directions opposée et ça fini par craquer.

Par exemple. Une médiathèque, l'archi balance sa maquette 3d... sous sketchup ou la toiture sans charpente ne fait qu'une face3d d'épaisseur et ne comprend pas que ça ou rien c'est pire qu'une coupe papier gribouillée sur un coin de table.
Et il raille comme un putois car on va y faire modifier sa TROISDÉ!!
Un ingé béton gonflé a bloc de BIM de 3d, de Tekla par ci Revit par là... mais qui ne connais aucun DTU. Pointu en Eurocode, mais qui n'arrive pas à comprendre que son panier ne se monte pas et que plier sur site des barres de 14 pour le fermer n'est pas envisageable pour la petite entreprise du coin.

Le métier d'OPC devrait se mettre au BIM, mais pas un seul OPC que je connais n'a la volonté de le faire, résultat on fait du Bim en conception et on oubli tout ça en chantier. Malgré tout, je suis persuadé qu'une conception en 3d, bien faite fait gagner du temps. Mais pour que les archi, les BE et les entreprises puisse travailler ensemble, ils ont besoin d'un cadre commun. Ce sera le BIM, quoi qu'on en pense, et quelque soit le logiciel utilisé. Il y a eu une grosse étape quand on est passé du papier à la DAO, on va devoir passer de la DAO au BIM, qu'on soit pour ou pas.

Tode$k et sa force de frappe markéting sont en passe de rafler le marché du BIM car c'est à ma connaissance et seulement depuis la 2017 la seule plateforme commune pour les archi, la structure et les fluides. Est un mal? est un bien?
Quand on est passé de la planche à la DAO, les vieux de la vielle, râlaient car on perdait beaucoup sur le rendu. il trouvaient les dessins froids et ternes. Jeune dessinateur à l'époque j'ai pas eu beaucoup de mal à comprendre qu'il fallait que je troque la règle auto parallèle pour une souris. Et c'est 10 ans plus tard que j'ai compris ce qu'on avait perdu quand on a commencer à recevoir des dessins sans épaisseur de trait.Et il faut encore que rappelle un BE béton pour qu'il me passe son fichier de plume quand on doit y sortir des plan.

Le bim va nous faire revenir loin en arrière sur les détails. allez sortir un coupe au 20emme sur un acrotère pour voir les solins et l'isolation, les remontés d'étanchéité avec révit et vous comprendrez la douleur...D'autant que Revit soft américain n'a jamais intégré aucun DTU. Mais pondre une famille pour ça?

Alors oui, on évolue, pas forcément dans le bon sens, pas forcément avec bon sens. L'expérience des anciens, c'est bien, à condition que les anciens actualisent et adaptent leur méthodes de travail au monde qui change.
Les jeunes diplômés gonflé à bloc ont un peu moins de mal à comprendre que leur bac +5 n'est qu'une clef qui ouvre la porte d'un monde ou il n'ont pas fini d'apprendre, mais on tombe encore sur des "petits cons" ou des "vieux cons" trop sur d'eux et tellement formaté qu’aucune remise en question n'est envisageable.Le temps ne fait rien à l'affaire...

A titre personnel, il y a des cas ou le BIM est de mon point de vue un gros plus
Quand on a de grosses CTA avec des grosses gaines ça permet à tout le monde de les situer, de comprendre ou ça passe et l'encombrement à y réserver, pareil pour les réseaux EU EP intérieur.
Mais pour des petits chantiers, sans difficulté mangeures, bof... c'est une perte de temps, et pas forcément un bénéfice technique

Citation

Le BIM enlève de l'exécution toute la logique d'exécution "dans les règles de l'art" pour la remplacer par "tel que défini dans la base de données de mon logiciel propriétaire".

Il y a Fisa qui customise revit MEP pour l'adapter aux produits Français, peut être faut il une boite qui crée des familles pour tous les DUT à intégrer et réconcilier les règles de l'art avec le logiciel...Car les règles de l'art sont déjà normée et codifiées donc intégrable à une base de donnée.

enfin... PDF ou pas autocad sera il encore là dans 10 ans s'il persiste à ne pas importer exporter d'IFC?
c'était pour revenir au sujet :)
"La possibilité d'expliquer m'a toujours paru comme la seule excuse à l’existence de la parole"
JL Godard

quelques trucs sur autocad
0

#98 L'utilisateur est hors-ligne   Tramber 

  • ceinture rouge et blanche 8em dan
  • Groupe : Moderateurs
  • Messages : 8433
  • Inscrit(e) : 29-mars 03
  • LocationStrasbourg

Posté 16 mai 2016 - 09:05

Ce sujet est vraiment riche. Toujours intéressant de vous lire même si on sort tout le temps du propos.
Pensons aussi aux Autocadiens qui ne font pas du batiment :
-textile
-spectacle
-petite éléctronique
-Industrie tout simplement
-....
Car il y en a....

Citation

Par exemple. Une médiathèque, l'archi balance sa maquette 3d... sous sketchup ou la toiture sans charpente ne fait qu'une face3d d'épaisseur et ne comprend pas que ça ou rien c'est pire qu'une coupe papier gribouillée sur un coin de table.
Et il raille comme un putois car on va y faire modifier sa TROISDÉ!!

Je suis forcément mort de rire avec cette anecdote puisque je fais des tas d'escaliers dans toutes les gammes. C'est exactement ce qui m'arrive avec les pointilleux et d'autres.
Ils ne veulent pas qu'on touche à leur SKP et qu'on s'en éloigne.
Mais le plus souvent, je prends et je jette immédiatement à la poubelle ces travaux B)
Bon, ok, j'ai un domaine tout à fait particulier où les lubies doivent se transformer en réalité (réglements, réalité géométrique des hauteurs à monter [généralement donnée juste avant la fab'], réalité des traits d'épure, etc).....
Image IPB

Bureau d'études dessin.
Spécialiste Escaliers
Développement - Formation

./__\.
(.°=°.)
0

#99 L'utilisateur est hors-ligne   Steven 

  • ceinture rouge et blanche 6em dan
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3449
  • Inscrit(e) : 03-mars 03
  • LocationDans le TARDIS

Posté 16 mai 2016 - 09:07

Salut à tous,

AutoCAD est un logiciel de DAO et il y a peu de chance qu'il exporte un jour en IFC.
Toutefois, les AutoCADs métiers tel qu'AutoCAD Architecture et MEP, exportent, eux, en IFC. Et ce, depuis des années.
Steven________________________________________
Pour le taf; Windows (et ses emmerdes) sinon pas d'AutoCAD.
Pour la maison; Linux Mint et pas de problèmes. Mais pas d'AutoCAD.
En rêve; AutoCAD sous Linux.
0

#100 L'utilisateur est hors-ligne   didier 

  • ceinture rouge et blanche 8em dan
  • Groupe : Moderateurs
  • Messages : 7855
  • Inscrit(e) : 18-décembre 02
  • LocationPlanète : Terre

Posté 16 mai 2016 - 09:24

Coucou

Je réponds à Rimbo qui est en train de se faire le grand-chantre du BIM mais qui a aussi l'air de prendre la mouche.

Citation

Le BIM n'est pas un logiciel ou un revendeur.


Alors là il faut le prouver, je crois dans le travail collaboratif sur la base d'échange de documents mais c'est la dictature de nous "obliger" que je vilipende.
Dès que j'entends que c'est obligé par la loi ou par décret je sors mes griffes.
Si ça faisait des dizaines d'années que les logiciels existaient et qu'on parlait d'une "mise au point" ce serait différent.
Ça fait penser vraiment penser aux lobbies de l'informatique qui insinuent les couloirs de nos assemblées (en se bousculant avec les entreprises pharmaceutiques qui disposent eux aussi de tellement d'argent)et que ces "petites gens" de la politique (ceux qui nous obligent par la loi) sont obligés de se payer les services des Panaméens pour rester anonymes mais riches.

Dès que c'est "obligé" c'est louche, ne te fais pas d'illusion.

Ça ne retire rien au fait que le "principe" du BIM est bon, reste à voir la forme.

J'espère que cette fois tu as compris ma façon de penser.

Amicalement

Éternel débutant ...
Les bases AutoLisp
0

Partager ce sujet :


  • 7 Pages +
  • « Première
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)