CADxp: Enfouissement de réseaux EDF et PTT - CADxp

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Enfouissement de réseaux EDF et PTT

#1 L'utilisateur est hors-ligne   DAVID30 

  • ceinture verte
  • Groupe : Membres
  • Messages : 59
  • Inscrit(e) : 02-mai 08

Posté 22 novembre 2009 - 17:22

Bonjour,je vois régulièrement des appels d'offre concernant des réfections de chaussées et l'enfouissements des réseaux.
J'ai suivi des cours sur la création de réseaux mais jamais sur l'enfouissement.
Avez vous des cours ou autres pour m'indiquer comment cela fonctionne?
Doit on se rapprocher d'edf pour que l'enfouissement soit fait par leur bureau d'étude?
Idem pour france telecom?
Quel est l'ordre de prix si c'est eux qui font les études?
Je sais cela fait beaucoups de questions mais je dois dévelloper cette activité dans le bureau qui m'emploie.(les vrd en général)
Merci à tous
0

#2 L'utilisateur est hors-ligne   KLONG 

  • Advanced Member
  • PipPipPip
  • Groupe : Membres
  • Messages : 42
  • Inscrit(e) : 12-avril 08

Posté 23 novembre 2009 - 05:05

Bonjour,
vous travaillez pour une entreprise ou Maitrise d'Oeuvre?
0

#3 L'utilisateur est hors-ligne   DAVID30 

  • ceinture verte
  • Groupe : Membres
  • Messages : 59
  • Inscrit(e) : 02-mai 08

Posté 24 novembre 2009 - 19:05

Excusez moi KLONG pour ma réponse tardive,J'étais en déplacement ces derniers
jours.Je viens de récupérer votre message.
Je travaille chez un Géometre qui souhaite dévelloper cette activité évidement c'est aussi pour faire de la maitrise d'oeuvre.
Pour les quelques récalcitrant (je sais chacun son métier ect...)
Je dois dans tous les cas me débrouiller mais je n'ai pas un trés grand réseau à ma disposition
pour récupèrer des informations.


Je vous remercie par avance
0

#4 L'utilisateur est hors-ligne   KLONG 

  • Advanced Member
  • PipPipPip
  • Groupe : Membres
  • Messages : 42
  • Inscrit(e) : 12-avril 08

Posté 26 novembre 2009 - 08:12

Les histoires de géomètres qui font tout sont pour un autre forum.
Je participe à ce forum dans l’esprit de partage d’expérience et d’aider d’autres dans l’amélioration des connaissances.
Les études d'effacement des réseaux aériens bt et télécoms sont fait en concertation avec les concessionnaires concernés. Ces travaux s’insèrent classiquement dans les projets de renouvellement urbain accompagné des travaux de renforcement/remplacement/création des réseaux divers existants et traitement de surface.
Concernant ERDF, Le MO est censé faire une demande auprès du guichet raccordement d'ERDF pour obtenir un numéro de dossier et désignation d'un chargé d'affaire ERDF. Le MOe élabore le projet d'effacement en concertation avec ce chargé d'affaires. A partir d'une rélévé des pénétrations/frontières EDF/abonné (y compris puissances) effectué par le MOe, le MOe conçoit le projet de desserte en souterrain des abonnées existants en prenant compte également des projets de construction en cours et à l'avenir (voir la mairie....) et la présence des réseaux souterrains existants (DR exhaustive impératif). Le projet de desserte fera l'objet des aller/retours avec ERDF pour aboutir à un projet de desserte BT. Bien entendu le projet de desserte souterrain fer l'objet des notes de calcul de chute de tension démontrant que les chutes de tension et intensité de courant est dans les limites acceptables (C15-100 et C14-100)
Il faudra également voir les riverains pour obtenir un accord sur les interventions en façade/liaisons en domaine privée (pas une mince affaire qui prend du temps et le temps c'est l'argent.........)
L'étude portera également sur la dépose du réseau aérien existant y compris le dimensionnement des poteaux d'arrêt/bissectrice/remontées aéro-souterrains. Il faudra effectuer les notes de calculs mécaniques justificatifs pour le dimensionnement des supports (il me semble que EDF accepte les notes de calcul mécanique issue d’un logiciel spécifique, dont le nom m’échappe (un nom de fille je crois).

En ce qui concerne les réseaux télécoms/télévision/câble/NTI, il faudra identifier tout les concessionnaires/opérateurs présents actuellement et à venir et effectue les mêmes démarches décrits ci-dessus. Normalement, l’étude porte sur la mis en place du genie civil (fourreaux, chambres de tirages, regards d’interface en domaine public et la pose des fourreaux jusqu'à pied de façade de l’abonné. Les conventions établi entre le MO et chaque opérateur doit stipuler les limites e prestations de chacun (les opérateurs assiste le Moe dans l’élaboration des études du GC et ils réalisent le câblage du GC et réprise en façade des abonnés y compris dépose des réseaux aériens existants (supports compris) et réseaux abandonné sur façade.

Il faudra penser également aux éventuels travaux de ravalement des façades après dépose des réseaux en façade et bien entendu la réfection à l’identique des revêtements existants endommagés par les travaux d’enfouissement en domaine privée.
Courage

KLON

0

#5 L'utilisateur est hors-ligne   DAVID30 

  • ceinture verte
  • Groupe : Membres
  • Messages : 59
  • Inscrit(e) : 02-mai 08

Posté 28 novembre 2009 - 19:17

Merci pour votre réponse,cela me parait possible ,le calcul de chute de tension est quand même dans mes cordes,la difficultés sera plus sur les supports, le génie civil pour le réseau télécom est lui aussi gérable.
Il est vrai que déterminer les temps d'instruction et les différends contact avec les concessionaires et les riverains complique un peu plus la donne.
Je vais devoir tenter un petit chantier car si je me trompe dans mes estimations de temps passée je n'engagerai pas trop la société.
Je vais récupérer sur le net des dossiers d'appel d'offre pour des réfections (travaux) les consulter puis je verrai si cela et faisable ou si je dois me rapprocher d'un BE.

A nouveau merci

Si qqun à des docs sur le sujet ,je suis interressé
0

Partager ce sujet :


Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)